Fatal bazooka

 

20 juin 2020

 

 Il y a 14 ans, un drôle de phénomène débarquait en radio et sur les chaînes de télévision : Fatal Bazooka ! Né de l’esprit déjanté de l’animateur et humoriste Michaël Youn, ce personnage tendance gros muscles et petite cervelle signait un tube instantané avec « Fous ta cagoule », parodie rap propulsée numéro un des ventes de singles ! A l’époque, Michaël Youn n’imaginait pas le succès phénoménal qu’allait rencontrer Fatal Bazooka avec « Mauvaise foi nocturne », détournement devenu mythique du tube « Confessions nocturnes » de Diam’s et Vitaa réalisé avec l’aide de Pascal Obispo, « J’aime trop ton boule », « Trankillement » ou « Parle à ma main », interprétée par la « soeur » de Fatal Bazooka, Christelle, en duo avec Yelle. L’histoire fictive de ce rappeur benêt a donné naissance à un album, « T’as vu » en 2007, et à un film, « Fatal », débarqué sur grand écran trois ans plus tard. « Quelque part, Fatal est devenu mon alter ego. Il y a encore plein de gens dans la rue qui m’arrêtent en disant « hey Fatal Bazooka ! » Ils ne savent même pas que je m’appelle Michaël Youn. C’est devenu mon alter ego musical. La preuve quand je monte sur scène, je fais des morceaux de Fatal, mais aussi des Bratisla Boys, des Connards, même Alphonse Brown. Je suis Michael, mais c’est Fatal qui chante. Ça me permet à moi de me cacher derrière ce mec qui peut chanter et se la raconter comme il le veut » explique Michaël Youn, qui ré-endossera le costume du rappeur savoyard en ce 20 juin pour enflammer le Parc de Valmy et revivre avec nostalgie ses moments de folie !!!!
 

19 juin 2020

 

FATAL BAZOOKA
 Il y a 14 ans, un drôle de phénomène débarquait en radio et sur les chaînes de télévision : Fatal Bazooka ! Né de l’esprit déjanté de l’animateur et humoriste Michaël Youn, ce personnage tendance gros muscles et petite cervelle signait un tube instantané avec « Fous ta cagoule », parodie rap propulsée numéro un des ventes de singles ! A l’époque, Michaël Youn n’imaginait pas le succès phénoménal qu’allait rencontrer Fatal Bazooka avec « Mauvaise foi nocturne », détournement devenu mythique du tube « Confessions nocturnes » de Diam’s et Vitaa réalisé avec l’aide de Pascal Obispo, « J’aime trop ton boule », « Trankillement » ou « Parle à ma main », interprétée par la « soeur » de Fatal Bazooka, Christelle, en duo avec Yelle. L’histoire fictive de ce rappeur benêt a donné naissance à un album, « T’as vu » en 2007, et à un film, « Fatal », débarqué sur grand écran trois ans plus tard. « Quelque part, Fatal est devenu mon alter ego. Il y a encore plein de gens dans la rue qui m’arrêtent en disant « hey Fatal Bazooka ! » Ils ne savent même pas que je m’appelle Michaël Youn. C’est devenu mon alter ego musical. La preuve quand je monte sur scène, je fais des morceaux de Fatal, mais aussi des Bratisla Boys, des Connards, même Alphonse Brown. Je suis Michael, mais c’est Fatal qui chante. Ça me permet à moi de me cacher derrière ce mec qui peut chanter et se la raconter comme il le veut » explique Michaël Youn, qui ré-endossera le costume du rappeur savoyard en ce 20 juin pour enflammer le Parc de Valmy et revivre avec nostalgie ses moments de folie !!!!